Sonatrach dément avoir arrêté 34 machines de forage

Impact du Covid-19 : Voici les pertes enregistrées par certaines entreprises algériennes

Le groupe pétrolier et gazier Sonatrach a nié, ce lundi 13 juillet 2020, dans un communiqué publié sur sa page Facebook, l’information rapportée hier dimanche par le site Internet d’Al-Iqtisadia, selon laquelle le président directeur général (PDG) du groupe aurait « ordonné d’arrêter 34 machines de forage au niveau du groupe pétrolier et de ses filiales ».

Sonatrach nie catégoriquement cette information attribuée à des sources du groupe pétrolier, expliquant que l’auteur de l’article n’a pas précisé l’identité de sa source, si tenté qu’elle existe, sachant que la seule source autorisée à faire des déclarations au nom de l’entreprise est la direction de la communication de Sonatrach.

Le groupe pétrolier précise que son président directeur général n’a émis aucun ordre pour « arrêter 34 machines de forage au niveau du groupe pétrolier et de ses succursales », selon le même communiqué.

Compte tenu de la gravité de ces allégations, totalement dénuées de fondement, susceptibles de susciter inquiétude et panique chez ses salariés, la direction générale de la Sonatrach se réserve le droit d’engager une action en justice contre ce site pour diffusion d’informations fausses et trompeuses, a conclu le communiqué.

MDI School