Il a critiqué la gestion de la pandémie à Biskra : Un sociologue devant le juge

Diffusion de fausses informations sur la Covid-19 à Bouira : Une personne condamnée à un an de prison ferme

Arrêté lundi après-midi à son domicile à Biskra par la police, le sociologue, écrivain, traducteur et activiste sur les réseaux sociaux, Farès Cherfeddine Choukri, sera présenté en comparution directe, ce mercredi après-midi, devant le tribunal de Biskra, rapporte le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

« L’écrivain et sociologue Farès Cherfeddine Choukri en comparution immédiate cet après midi au tribunal de Biskra, alors qu’en ce moment plusieurs citoyens arrêtés devant l’hôpital au moment où ils protestaient en vue la visite du ministre de la santé », écrit le CNLD sur s page Facebook.

Selon le journal El Watan, le jeune sociologue né en 1972 a été interpellé pour ses interventions sur le réseau social Facebook, particulièrement depuis la semaine dernière, en dénonçant la situation « déplorable » prévalant à l’unité de prise en charge des malades covid de l’hôpital Hakim Saâdane de Biskra.

Selon la même source, la veille de son interpellation (dimanche dernier), le sociologue avait déjà été convoqué par cette même instance judiciaire pour être rappelé à l’ordre. « On lui avait signifié que des plaintes avaient été déposées à son encontre pour diffamation et atteintes à des institutions et à des personnes détentrices de l’autorité publique », a précisé El Watan.

Le même média a ajouté qu' »il avait tiré la sonnette d’alarme et à boulets rouges sur la gestion de la pandémie à Biskra et préconisé des mesures urgentes afin de sauver des vies et permettre à des malades d’avoir de l’oxygène en quantité suffisante, un système de climatisation adéquat et de l’eau pour se désaltérer ».

Selon El Watan, le jeune sociologue serait principalement poursuivi pour « incitation à attroupement non-armée ».

A noter que la wilaya de Biskra connait ces derniers jours une flambée du nombre des contaminations par le coronavirus. Le ministre de la santé, Abderrahmane Benbouzid devrait effectuer une visite cet après-midi dans la wilaya.