Les trois propositions des commerçants impactés par le Covid-19

Commerce : Prorogation pour 15 jours des mesures de fermeture de certaines activités

Le ministre du commerce, Kamel Rezig, s’est réuni, mardi 2 juin 2020, avec les représentants des commerçants et artisans que sont l’Association nationale des commerçants et artisans (ANCA) et l’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA).

Ont pris part également à cette réunion, le ministre délégué chargé du commerce extérieur, la Chambre nationale de l’industrie et commerce et des cadres du ministère.

La réunion a porté sur les propositions relatives à l’accompagnement des commerçants et artisans impactés négativement durant la pandémie du coronavirus qui a provoqué l’arrêt de l’activité pendant près de trois mois. Ces propositions seront soumises au Premier ministre.

Si aucune décision n’a été prise à l’issue de cette réunion, l’ANCA a révélé sur sa page Facebook trois propositions des commerçants et artisans formulés et qui tournent au tour de trois points :

-La possibilité d’accorder des crédits bancaires sans intérêts au profit des commerçants et artisans impactés par le coronavirus.

-La possibilité d’une exonération fiscale de 6 à 12 mois de l’exercice 2020 au profit des commerçants et artisans touchés.

-La possibilité d’annuler les pénalités de retard pour les commerçants et artisans impactés par la crise.

Enfin, les représentants des commerçants et artisans ont demandé au ministre du commerce de proposer au Premier ministre d’autoriser la reprise des activités commerciales et artisanales.

 

Colloque MDI