AccueilEntreprises-ManagementTourisme : 3.000 agences de voyages sont menacées

Tourisme : 3.000 agences de voyages sont menacées

- Advertisement -

Le Secrétaire général du Syndicat national des agences de voyages (SNAV), Ilias Senouci, a déclaré, le jeudi 14 mai 2020, lors de son passage à la radio chaîne 1, que 3.000 agences de voyages et de tourisme sont menacées de disparaître, en raison du coronavirus.

M. Senouci a mis en garde contre ce qu’il a décrit comme la situation catastrophique qui menace directement 30 000 postes. « Si on part du principe que chacune des 3.000 agences de voyages emploie au mois 10 personnes, 30.000 postes d’emploi sont directement menacés », a-t-il précisé.

The graduate Fair

L’activité commerciale des agences de voyages et de tourisme a été affectée à 100%, a souligné le Secrétaire général du Syndicat national des agences de voyages qui a précisé que les 3.000 agences de voyages que compte le pays ont suspendu leurs activités commerciales depuis la fin février, en raison de la propagation du coronavirus. Tous les salariés ont été mis au chômage technique.

Il a précisé que depuis l’apparition du coronavirus en Algérie, les recettes des agences de voyages ont considérablement baissé. Ces agences ne font plus rentrer d’argent, alors que les charges, telles les cotisations sociales, sont toujours en cours.

M. Senouci a tiré la sonnette d’alarme sur la situation catastrophique que traversent les agences de voyages, précisant que les autorités compétentes, notamment le ministère du Tourisme et de l’Artisanat, ainsi que le ministère des Transports ont été sollicitées, pour que les préoccupations des opérateurs du secteur soient prises en compte.

Il a ajouté que l’Union nationale des agences de voyages a proposé un plan d’urgence au gouvernement, qui préconise d’exempter les agences de tous les impôts et taxes, ainsi que des cotisations sociales et patronales auprès de la CNAS et de la CASNOS. Le plan d’urgence prévoit également des indemnités accordées par l’Etat pour couvrir les salaires des travailleurs et les loyers.

De son côté, le président du Syndicat national des agences de voyages de l’ouest (SNAV), Tewfik Midoune, parle plutôt d’ « un véritable séisme » pour les agences de voyages et de tourisme contraintes de baisser rideau. « C’est un véritable séisme. Toutes les agences du pays sont fermées », a-t-il déploré.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine