Déconfinement en Algérie : Benbouzid dicte les conditions

Coronavirus : 38 décès et 1970 cas impactés parmi le personnel de la santé

Le ministre de la Santé, de la Population et de la réforme hospitalière, Aderrahmane Benbouzid, a insisté, le lundi 11 mai 2020, lors d’une visite de travail à Médéa, sur la nécessité de porter des masques pour limiter la propagation du coronavirus en Algérie, rapportent plusieurs médias.

« N’attendez pas l’obligation du port du masque, soyez tous conscients car la situation risque d’être grave », a affirmé le ministre, ajoutant que la levée du confinement relevait d’une décision gouvernementale et qu’elle dépendait de l’évolution de l’épidémie du coronavirus. « Je proposerai le déconfinement lorsque le nombre des personnes positives au Covid-19 sera réduit à un nombre qui n’inquiète plus et aussi lorsque le nombre de décès sera proche du zéro », a-t-il soutenu.

Le ministre a précisé, à ce propos, que la quarantaine sera levée dans le cas où aucune contamination ou décès  cause de l’épidémie du coronavirus ne serait enregistré. Le ministre a précisé que son département s’appuie sur la transparence des statistiques, appelant les Algériens à fabriquer des masques chez eux et à les porter pour prévenir le virus, d’autant plus que les masques importés sont principalement destinés au personnel médical.

MDI School