Le MDN dément l’exagération dans l’application des mesures anti-covid-19 au sein de l’armée

Le ministère de la Défense dément la présence de l'armée à la frontière malienne

Le ministère de la Défense nationale (MDN) a démenti lundi les informations relayées sur « l’existence d’une exagération » dans l’application des mesures préventives contre le coronavirus sur les personnels militaires.

« Encore une fois, certains porte-voix tendancieux habitués à pêcher en eaux troubles, tentent de diffuser des propos mensongers et des contrevérités, pour porter atteinte à l’image de l’Armée Nationale Populaire et ce, en profitant de la situation sanitaire particulière que vit notre pays, à l’instar de l’ensemble des pays du monde, suite à la propagation de la pandémie du nouveau Coronavirus », a réagi le MDN dans un communiqué rendu public.

« Ces parties œuvrent à induire en erreur l’opinion publique et prétendent l’existence d’une exagération dans l’application des mesures préventives contre cette pandémie sur les personnels militaires, en les mettant en confinement loin de leurs familles et créant ainsi un climat d’indignation parmi les militaires », lit-on dans le communiqué.

Face à ces allégations mensongères, le Ministère de la Défense Nationale dément « catégoriquement ces calomnies infondées » et affirme que « les mesures de prévention prises pour faire face à cette pandémie sont appliquées de manière à prémunir les personnels de nos Forces Armées et leurs familles contre ce dangereux virus ».

Le Ministère de la Défense Nationale réitère que « toutes ces déclarations tendancieuses ne servent que les parties hostiles à l’Algérie, et que les personnels de l’Armée Nationale Populaire, conscients de l’importance des nobles missions qui leur sont dévolues, comprennent parfaitement la pertinence de ces mesures préventives, qui visent essentiellement leur protection contre cette pandémie », conclut le communiqué.

MDI School