Marché noir de devises : Les cambistes du Square Port Said traqués par la police

Marché noir de devises : Les cambistes du Square Port Said traqués la police

Les vendeurs de devises à la place du Square Port Said à Alger Centre sont traqués par la police, a rapporté mercredi le journal El Watan.

Le journal note que ces cambistes, contrairement aux jours et semaines passés, se font discrets et ne s’affichent plus sur la voie publique et « surtout ne montrent plus de liasses d’argent de toutes monnaies pour attirer l’attention des piétons et des automobilistes ».

« Depuis quelques jours, la police nous interdit d’exercer. Certains vendeurs ont même été interpellés », a confié à El Watan un cambiste rencontré sur place. La même source constate que les quelques cambistes encore en activité travaillent en cachette.

Le marché noir de devises qui fait office depuis des années de « véritable bourse parallèle » a été lourdement impacté par la pandémie de coronavirus (covid-19) qui s’est propagée en Algérie et qui a poussé les autorités à instaurer des mesures pour freiner la progression de cette épidémie qui a fait jusqu’à présent 2910 contaminations et 392 décès.

Parmi les mesures imposées par les autorités : le confinement total pour la wilaya de Blida considérée comme l’épicentre de la pandémie et le confinement partiel pour neuf wilayas avec un couvre-feu de 15h00 jusqu’à 7h00 du matin, la fermeture des frontières aériennes, maritimes et terrestres, l’arrêt total du transport à l’intérieur du pays, la restriction des déplacements, la forte réduction de l’activité économique notamment celle du commerce extérieur…etc.

Ces derniers jours, les cours des principales devises sur le marché noir ont baissé à cause de la demande qui est quasi nulle. Le dollar américain est évalué à 168 Dinars Algériens, alors l’euro se vend à 185 dinars. Selon le taux officiel de la Banque d’Algérie, 1 Dollar US équivaut à 128,41 dinars, tandis que 1 euro équivaut à 1 Euro est estimé  à 138,90 dinars.

MDI School