Crise sanitaire : L’ONIL appelle à consommer le lait de vache algérien

L’Office national interprofessionnel de lait (ONIL) lance un appel aux consommateurs pour aider les éleveurs dans le contexte de cette crise sanitaire à surmonter la contrainte de mévente de la production laitière en cette saison de hautes lactations.

« Consommer notre lait de vache Algérien, c’est protéger la source de revenus de nos éleveurs. C’est protéger nos élevages laitiers. Participons au développement et à l’accroissement de notre production nationale de lait cru (vaches chèvres et chamelles) », indique l’ONIL.

L’office appelle également à participer à la structuration de la filière lait, à protéger la source de revenus des éleveurs et de leurs ménages à protéger la filière lait algérienne et à réduire les importations de poudre de lait et du coup réduire la facture alimentaire.

« Consommons notre propre lait local pasteurisé chez nous, sain, entier, riche en protéines, et de haute qualité nutritionnelle. Encourageons la collecte du lait local. Payons la qualité du lait local incomparable avec celle du lait reconstitué. Aidons nos éleveurs face à la mévente de lait local notamment lors de cette phase de forte lactation printanière. Relever avec nous le défi de la sécurité alimentaire, consommons algérien. Le lait reconstitué à partir de poudre n’est qu’un complément des besoins ». ajoute l’ONIL.

MDI School