Vente de psychotrope dans les officines : L’application du nouveau dispositif prolongée de 6 mois

Médicaments en rupture: Les pharmaciens boycottent les distributeurs

Le décret exécutif 19-379 concernant les substances et médicaments ayant des propriétés psychotropes a été reporté. Le Snapo (syndicat national des pharmaciens d’officines) précise que ce report veut dire que les dispositions de ce décret ne sont pas applicables, donc les pharmaciens peuvent dispenser les psychotropes selon les procédures habituelles sans être soumis aux ordonnances à souches.

Le gouvernement a pris connaissance, hier lors du conseil du gouvernement, d’un projet de décret exécutif modifiant le décret exécutif n 19-379 du 31 décembre 2019 définissant les modalités de contrôle administratif, technique et de sécurité des substances et médicaments ayant des propriétés psychotropes.

« Le projet de décret exécutif a pour but de modifier les dispositions de l’article 41 du décret exécutif n 19-379 du 31 décembre 2019. L’amendement de cet article vise à prolonger d’une durée de six (6) mois le délai prévu pour les structures et les établissements publics et privés de santé, afin de se conformer aux dispositions de ce décret exécutif.

La prorogation du délai fixé initialement vise à permettre aux structures et établissements publics et privés de disposer du temps nécessaire pour adapter les outils et les supports de gestion dédiés aux substances et aux médicaments ayant des propriétés psychotropes », indique le communiqué du Gouvernement.