Marché algérien des assurances : la branche automobile domine, les sinistres explosent

Le chiffre d’affaires des compagnies d’assurances en Algérie s’est établi à 152,1 milliards de dinars en 2019, contre 143,3 milliards de dinars à la même période de 2018, soit une augmentation de 6,1%, selon les données rapportées contenues dans une note de conjoncture du Conseil national des Assurances (CNA).

Les acceptations internationales ont enregistré en 2019, une évolution positive de 34,5% comparativement à l’exercice 2018. Cette évolution se traduit par une production additionnelle de 1,5 milliard de dinars.

Assurances dommage en hausse

Les assurances dommage ont représenté l’essentiel du chiffre d’affaires des sociétés d’assurances, avec un montant de 131,8 milliards de dinars au 31/12/2019, contre 126,1 milliards de dinars à la même période de 2018, soit une hausse de 4,5%. Le chiffre d’affaires des assurances de personnes s’est établi à 14,3 milliards de dinars en 2019, contre 12,7 milliards de dinars en 2018, soit une hausse de 12%.

« Les sinistres déclarés du marché des assurances totalisent, au 31/12/2019, un montant de 82 milliards de dinars contre 67,9 milliards de dinars en 2018, soit une évolution de 20,7% », indique la note de conjoncture du CNA. Le total des indemnisations s’établit, au 31/12/2019, à 73,2 milliards de dinars, progressant, ainsi, de 10,1% comparativement à l’exercice 2018, précise la note.

«  Du fait de la forte augmentation des sinistres déclarés et en dépit de la progression des indemnisations, les stocks augmentent d’une moindre cadence, avec un taux de 3,4% par rapport au 31/12/2018, et totalisent un montant de 80 milliards de dinars », indique la note du CNA.

Taux de règlement en baisse

« Le taux de règlement des sinistres atteint 45,1%, au 31/12/2019, en baisse de 12% par rapport au 31/12/2018. Le taux de règlement des sociétés d’assurances de dommages est de 42,4%, en régression de 13,5% comparativement à la même période de 2018 », indique le CNA dans sa note de conjoncture, précisant que «  le taux de règlement observé en assurances de personnes  progresse de 11,3%, atteignant 89,8% ».

Les assurances dommages dont le chiffre d’affaires s’est établi, au 31/12/2019, à 131,8 milliards de dinars, représentant une part de marché de 86,7%, sont dominées par la branche automobile, avec un chiffre d’affaires de 69,2 milliards de dinars, soit 52,5% de parts de marché.

« Avec un chiffre d’affaires de 17 milliards de dinars, les risques obligatoires marquent une augmentation de 15,4% et ce, suite à la révision, à la hausse, du tarif relatif à la garantie  Responsabilité Civile », précise la même note du CNA qui a indiqué que « ces risques détiennent 24,6% du portefeuille de la branche. Les garanties facultatives, qui dominent le portefeuille automobile avec une part de 75,4%, enregistrent une régression de 3,8% par rapport à la même période de 2018 ».

La branche a été marquée par la baisse du nombre de contrats particuliers, entraînant, de ce fait, une perte dans le portefeuille. Par ailleurs, la branche Incendie et Risques Divers « IRD » achève l’année 2019 avec un chiffre d’affaires de 51,5 milliards de dinars en hausse de 10,4% comparativement au 31/12/2018, générée par l’entrée en portefeuille de nouvelles affaires.

Les sinistres déclarés affichent une augmentation de 20,5%, avec un montant de 77,5 milliards de dinars. Cette hausse est tirée par les branches « automobile » et « crédit », avec des taux d’évolutions respectifs de 16,8% et 250,5%.

Assurances de personnes et réassurance

Le chiffre d’affaires des sociétés d’assurances de personnes s’est établi au 31/12/2019, à 14,3 milliards de dinars, contre 12,7 milliards de dinars à la même période de 2018, soit une hausse de 12%. La branche « Accident » domine les assurances de personnes avec un chiffre d’affaires de 1,9 milliards de dinars au T4-2019, contre 1,6 milliards de dinars à la même période de 2018, soit une hausse de près de 18%, indique la même note du CNA.

Le nombre des sinistres réglés connait, en 2019, une hausse de 5,3% comparativement à l’exercice précédent. Une hausse consacrée principalement aux branches « accident » et « maladie ». Le volume des indemnisations des sociétés d’assurances de personnes enregistre également une hausse de 35,8% et est estimé à plus de 4,4 milliards de dinars.

« Avec une part de 72,8%, la branche « prévoyance collective » marque près de 3,3 milliards de dinars de règlements. Les sinistres à payer, au 31 décembre 2019, augmentent de 11,2% avec un montant estimé à plus de 3,6 milliards de dinars », souligne la note du CNA qui précise que leur nombre fléchit de 25% et cela est expliqué par le nombre important des déclarations tardives en « prévoyance collective », à la charge de l’exercice 2018.

Au 31 décembre 2019, l’activité de la réassurance enregistre près de 35,7 milliards de dinars, toutes affaires confondues, contre près de 32,1 milliards de dinars à la même période de 2018, soit une évolution de 11,2%, selon la même source.

Les « affaires nationales » représentent 83,5% du total de la production de la CCR, enregistrant ainsi un chiffre d’affaires de 29,8 milliards de dinars, en hausse de 7,5% par rapport à 2018. Cette hausse résulte des importantes progressions enregistrées dans la majorité des branches, notamment l’« automobile » (+63%), conséquence de la signature du traité « risques spéciaux » avec deux sociétés d’assurances dommages ; et « Cat-Nat » (+36%), conséquence de la hausse des tarifs de la dite branche, indique la même source.