Djerad : « La lutte contre la spéculation doit se faire avec des moyens sécuritaires et au nom de la Loi »

Le gouvernement lance des consultations sectorielles sur l’impact économique du Covid-19
Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a insisté, lundi à Tipasa, sur l’impératif de la lutte contre la spéculation avec des moyens sécuritaires et au nom de la Loi, rapporte l’APS.
 
« La lutte contre la spéculation doit se faire avec des moyens sécuritaires et au nom de la Loi », a souligné le Premier ministre cité lors de son inspection du silo de stockage des céréales d’Ahmer El Aïn relevant de l’Office algérien interprofessionnel des céréales, ajoutant que des « orientations et des instructions ont été données dans ce sens ».
 
Il a estimé que le 2ème moyen de lutte contre ce phénomène(spéculation) est de « recourir au stock stratégique », comme ce fut le cas, a –t-il dit, « lors de l’injection du stock de pomme de terre sur les marchés, pour faire face au relèvement de ses cours par les spéculateurs », a-t-il précisé.
Soulignant l’importance du « stock stratégique », le Premier ministre a appelé à « l’impératif de sa sauvegarde permanente, en vue de consacrer l’équilibre au sein du marché et lutter contre les spéculateurs et les gaspilleurs ».

MDI School