Homela deuxMe Bouchachi dénonce une justice "au service du pouvoir"

Me Bouchachi dénonce une justice « au service du pouvoir »

L’avocat et militant des droits humains, Me Mostefa Bouchachi a dénoncé mardi le placement par le tribunal de Sidi Mhamed de Samir Benlarbi et Slimane Hamitouche sous mandat de dépôt après leur arrestation samedi lors d’une marche à Alger et leur maintien en garde à vue pendant trois jours.

Me Bouchachi a dénoncé dans une déclaration à la presse « la main-mise des services de sécurité sur la justice algérienne qui s’est mise en fin de compte au service du pouvoir et non pour la protection des droits des citoyens et poursuivre les vrais criminels », a-t-il regretté.

Me Bouchachi a également dénoncé le fait qu’après trois jours d’arrestation de Samir Benlarbi et Slimane Hamitouche et de va et vient entre le commissariat de Cavaignac et le tribunal de Sidi Mhamed, le juge décide de les placer en détention provisoire, alors qu' »ils n’ont ni incité à un attroupement non armé ni porté atteinte à l’unité nationale », a-t-il dit.

L’ancien policier Toufik Hassaini, arrêté lui aussi samedi dernier à Alger et présenté aujourd’hui devant le tribunal de Sidi Mhamed. Il compare en ce moment devant le juge d’instruction dudit tribunal.

Les avocats ont décidé de tenir un sit-in à la Grande Poste pour dénoncer les décisions de la Justice qui a envoyé Benlarbi et Hamitouche en prison. Un rassemblement qu’ils ont annulé pour assister Toufik Hassaini.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine