Homela deuxLaâgab : "Les assemblées élues seront dissoutes après l’adoption de la nouvelle...

Laâgab : « Les assemblées élues seront dissoutes après l’adoption de la nouvelle Constitution »

La dissolution des assemblées élues sera «naturelle et logique» une fois la nouvelle Constitution adopté, a estimé, dimanche 1er mars 2020, le chargé de mission à la présidence de la République, Mohamed Laâgab.

Dans une déclaration à la presse, M. Laâgab a indiqué que «lorsqu’il y aura une nouvelle Constitution, elle pourrait donner lieu à une nouvelle forme de gouvernement et éventuellement un nouveau mode d’élections. Par conséquent, la dissolution interviendra logiquement, et ce ne sera pas un abus de la part de Monsieur le président de la République ou de la part du pouvoir exécutif.»

La dissolution des assemblées élues est «une demande populaire» exprimée durant le Hirak. «Monsieur le président de la République a dit qu’il adopte à 100% les revendications du Hirak. Nous en avons réalisé entre 70% et 80% et le président s’attelle à en accomplir le reste.»

M. Laâgab a réfuté toute dissolution de l’actuel Parlement avant l’organisation des élections législatives prévue à la fin de l’année. «Si l’actuel Parlement est dissous, sur quelle base allons-nous organiser des élections législatives ou locales? Il faut une loi électorale.» A-t-il soutenu.

« Si on procède à la dissolution du Parlement, comment allons-nous faire pour promulguer la loi électorale ?, s’est-il interrogé. Si on le fait par un décret, on criera à la domination du pouvoir exécutif.» A conclu Laâgab.

 

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine