Pour cause d’effets secondaires néfastes : BIO-HERBS Miel et MESK AL AYMAN interdits à la commercialisation

Pour des effets secondaires néfastes : BIO-HERBS Miel et MESK AL AYMAN interdits à la commercialisation

Le ministère du commerce vient d’adresser aux Directeurs Régionaux du commerce et aux directeurs du commerce de Wilaya, une instruction sur les substances non déclarées dans des compléments alimentaires.

Le ministère précise dans cette instruction qu’il a été rendu destinataire d’une alerte émanant du commandement de la Gendarmerie Nationale, par laquelle il est fait état qu’à la suite d’analyses effectuées sur des compléments alimentaires, commercialisés sous les marques « BIO-HERBS Miel » et « MESK AL AYMAN ». Ces analyses ont permis la découverte de principes actifs pharmaceutiques non déclarés, à savoir le Sildénafil et Tadafil, prescrits dans le traitement de l’impuissance sexuelle masculine, mais ayant des effets secondaires néfastes, tels que l’hypotension, la vasodilatation et les troubles de voies urinaires.

« A ce titre et compte tenu des risques encourus, je vous demande de faire procéder sans délai, au refus d’admission de ces produits sur le territoire national ainsi que leur retrait immédiat du marché de la consommation et de prendre toutes les mesures législatives et réglementaires qui s’imposent.»Indique le ministère dans son instruction.