Hausse des tarifs du visa Schengen : l’Algérie applique le principe de réciprocité

Hausse des tarifs du visa Schengen : l'Algérie applique le principe de réciprocité

Depuis le 2 février dernier, les tarifs des visas de court séjour pour les Etats membres de l’espace Schengen ont augmenté. En effet, les demandeurs algériens de visa  Schengen court séjour devront débourser 80 euros, soit 10.550 dinars.

Principe de réciprocité oblige. Les autorités consulaires algériennes en France ont décidé d’appliquer un tarif réévalué pour l’obtention du visa de court séjour, rapporte ce mardi 18 février 2020 le site Tourmag.

En effet, les demandeurs de visa devront payer une « somme de 105 euros, soit 20,00€ de plus que le prix habituellement pratiqué de 85,00€ », précise le même média qui ajoute que les droits consulaires du visa long séjour, permettant d’effectuer plusieurs entrées en Algérie, n’ont pas évolué et restent à 125,00€.