Ooredoo annonce un investissement de 52 milliards DA entre 2020-2022

Le Groupe Ooredoo confirme l'expulsion de Nikolaï Beckers

« Entre 2004 et 2019, Ooredoo a investi 320 milliards de dinars. Pour la période 2020-2022, 52 milliards de dinars sont prévus, dont 20 milliards en 2020 », a annoncé M. Nikolai Beckers, directeur général d’Ooredoo Algérie, dans un entretien publié ce dimanche 9 février 2020, dans les colonnes d’El Watan.

M. Becker a rappelé que « plus de 35 000 entreprises font confiance à l’opérateur pour les accompagner à travers les différents services », soulignant que depuis 2013, Ooredoo a assuré l’hébergement d’une trentaine de start-up technologiques au niveau de son propre incubateur. Au troisième trimestre 2019, l’opérateur comptait près de 13 millions d’abonnés et 3000 employés.

Évoquant le déploiement de la 4G, il a rappelé que son entreprise « a réussi le challenge d’étendre son réseau partout à travers le territoire national et devient ainsi le premier opérateur de la téléphonie mobile à assurer une présence dans toutes les wilayas ».

«Il faut rester sur des prix abordables et des services de qualité»

Interrogé sur la guerre des prix que se livrent les opérateurs télécoms, M. Beckers a indiqué qu’« il faut faire la digitalisation et la transformation et évoluer vers des choses plus innovantes », et ce peu importe la conjoncture qui caractérise le marché algérien des télécoms.

Il a rappelé, à ce propos, qu’un bon réseau est assez cher et l’investissement est extrêmement important tenant compte du pouvoir d’achat de la population, estimant qu’ « il faut rester sur des prix abordables et des services de qualité.»

M. Beckers estime qu’ « il faut faire le bon choix entre un prix raisonnable et les investissements. Notre stratégie à long terme va se baser sur la qualité et un service supérieur, on ne va pas obliger le mass market, on va segmenter les marchés », annonçant par ailleurs de nouvelles offres pour les jeunes, pour le professionnels et les VIP.

Questionné sur la relation qu’entretient Ooredoo avec la presse et la baisse de la publicité, M. Beckers a rappelé que « la richesse du paysage médiatique constitue un atout considérable » et a fait de la presse « une véritable force et un partenaire de choix avec lequel nous comptons consolider les liens et renforcer ce partenariat sur le long terme ».

Il a rappelé les rendez-vous avec les médias algériens organisés depuis 2008 et la création du club de presse qui a offert une soixantaine de formations au profit de plus de 2000 professionnels des médias. L’initiative phare est le concours Médias Star, dont le lancement de la 14e édition sera annoncé prochainement.

MDI Alger