Ouverture du procès en appel de Louisa Hanoune, Tartag, Toufik et Said Bouteflika

Le procès en appel de Louisa Hanoune, les généraux, Athmane Tartag et Mohamed Mediéne, dit Toufik, ainsi que Saïd Bouteflikas s’est ouvert dimanche matin au tribunal militaire de Blida.

Les concernés étaient condamnés en première instance durant le mois de septembre 2019, à des peines de quinze ans de prison. Celle-ci a été prononcé pour  atteinte à l’autorité de l’armée » et « complot contre l’autorité de l’État », mais les avocats des condamnés ont décidé de faire appel.

Le procès ce déroulera aussi à huit clos comme en septembre dernier, et ce sont les avocats des détenus qui se chargeront à la fin du procès de relater les décisions de la justice ainsi que certains détails du procès.

Pour rappel, lors du procès en première instance, Saïd Bouteflika n’a pas voulu répondre aux questions du juge et a demandé à quitter la salle, du même pour Athmane Tartag.

Le tribunal avait condamné par contumace aussi l’ex-ministre de la défense Khaled Nezzar ainsi que son fils Lotfi à des peines de  20 ans de prisons

MDI School