Jean-Yves Le Drian : « En Algérie la situation est complètement nouvelle »

Jean-Yves Le Drian : « En Algérie la situation est complètement nouvelle »

« Nous avons en Algérie une situation qui est complètement nouvelle, qui va sans doute engager des évolutions significatives de ce pays», a indiqué dimanche 2 février 2020 le ministre français des Affaires étrangères. Jean-Yves Le Drian, rapporte le quotidien français Le Figaro.

« De nouvelles perspectives s’offrent pour les relations entre la France et l’Algérie. Si la mémoire partagée peut faire partie de cet ensemble nouveau, ce serait une très bonne nouvelle pour tout le monde », a-t-il souligné.

Jean-Yves Le Drian a par ailleurs estimé qu’un «travail de mémoire» est souhaitable entre la France et l’Algérie «sur la manière dont les uns et les autres ont vécu» la guerre, en assurant que les autorités algériennes souhaitaient ce processus et insisté sur le fait que les Français avaient eux aussi «besoin d’avoir sur ce sujet-là un moment de rappel historique et de vérification».

Le chef de la diplomatie française a plaidé en faveur d’une réflexion «de manière sereine, y compris avec les historiens algériens». Jean-Yves Le Drian qui était en visite officielle en Algérie le 21 janvier dernier, avait indiqué que la France souhaite ouvrir une « nouvelle phase» de ses relations bilatérales avec l’Algérie.

Le ministre français a estimé le 26 novembre 2019 que la solution à la crise qui prévaut en Algérie, depuis le 22 février dernier, date du début du mouvement populaire, réside dans « le dialogue démocratique ».

Il a indiqué, à cet égard, que « la solution, est le dialogue démocratique, dans lequel chacun pourra exprimer sans crainte ses opinions, et que les libertés d’expression, de religion, de la presse et de manifestation soient pleinement respectées ».

MDI School