La France salue la volonté de coopérer de l’Algérie pour la paix au Mali

La France salue la volonté de coopérer de l’Algérie pour la paix au Mali

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a salué, ce lundi 27 janvier 2020, la volonté des nouvelles autorités algériennes d’être « plus actives » dans la résolution de la crise malienne, à travers la mise en œuvre de l’accord de paix d’Alger.

« J’ai pu constater lors de mes entretiens et avec mon homologue Sabri Boukadoum et avec le président Abdelmadjid Tebboune la volonté d’être beaucoup plus actifs dans le règlement de la crise malienne et de la crise du Sahel », a déclaré ce lundi Jean-Yves Le Drian, selon le journal régional Ouest-France.

Le chef de la diplomatie française a indiqué que « pendant très longtemps, l’Algérie n’était pas vraiment présente dans ces discussions », quant au suivi de l’accord de paix. « J’ai le sentiment d’une volonté de coopérer de manière beaucoup plus forte avec l’ensemble des acteurs qu’auparavant et c’est un signe très, très positif », a-t-il ajouté.

M. Le Drian a souligné qu’« on a même envisagé que nous puissions aller ensemble M. Boukadoum et moi-même à un prochain CSA (comité de suivi de l’accord) pour manifester notre volonté de faire en sorte qu’il puisse être mis en œuvre ».

MDI Alger