HomeActualitéMe Bouchachi : "Les pratiques du système depuis le 12 décembre prouvent...

Me Bouchachi : « Les pratiques du système depuis le 12 décembre prouvent une chose : rien n’a changé »

L’avocat et militant des droits humains Me Mostefa Bouchachi a indiqué ce vendredi que « les pratiques du système depuis le 12 décembre jusqu’à aujourd’hui prouvent que rien n’a changé ».

« Aujourd’hui, c’est le 49e vendredi, et ce qui est positif, c’est que les Algériens continuent de sortir avec la même force, détermination, patience et pacifisme pour réclamer la concrétisation de leurs revendications qui consistent en un État de droits et des libertes », a-t-il dit au micro de Berbère Télévision lors la 49e marche du Hirak à Alger.

Pour Me Bouchachi, « jusqu’à maintenant « rien n’a été concrétisé et c’est pour cela que nous continueront ». « Au contraire, les pratiques du système depuis le 12 décembre (élections présidentielles, ndlr) jusqu’à aujourd’hui prouvent une chose : rien n’a changé ».

Notant que le vendredi passé et aujourd’hui il y a eu des interpellations, malgré que le système a laissé entendre que les détenus d’opinion seront tous libérés, Me Bouchachi rappelle que « jusqu’à maintenant, il y a plusieurs détenus qui ne sont pas libérés comme Karim Tabbou, Samir Belarbi, Fodil Boumala, Abdelouahab Fersaoui ou encore la jeune étudiante de Tlemcen Nour El Houda Oggadi…et tous ceux libérés sont en liberté provisoire, ce qui prouve que rien n’a changé ».

Me Bouchachi releve également que les accès à la capitale sont toujours difficiles et les citoyens s’y rendant sont harcelés et y accèdent difficilement. « Un citoyen d’une wilaya proche qui se rend à la capitale met 4 à 5 heures pour y arriver », note me Bouchachi, pour qui « le système n’a aucune volonté de s’ouvrir aux algériennes et Algériens ».

Il souligne que les médias (chaînes de télévisions publiques et privées, radio…) parlent des des manifestations en Irak, au Liban et partout ailleurs dans le monde sauf du Hirak en Algérie. « Cela prouve qu’il n’y a pas de mesures qui nous laissent optimistes que le système veut changer et réaliser les revendications du peuple. Au contraire, il s’est recyclé, mais d’une façon pire », a estimé Me Bouchachi.

https://www.facebook.com/314721586571/posts/10156504091766572/

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine