Annaba : Six mois de prison ferme requis contre le journaliste Mustapha Bendjama

Le journaliste du Provincial, Mustapha Bendjama frappé d'une ISTN

Le procureur près le tribunal d’Annaba a requis, ce dimanche, 6 mois de prison ferme et une amende de 100 000 dinars contre le journaliste Mustapha Bendjama, chef de rédaction du Provincial, indique le Comité national pour la libération des détenus (CNLD), précisant que le verdict est sera rendu le 02 février prochain.

Le journaliste Mustapha Bendjama est poursuivi pour « incitation à attroupement non armé », « opposition au déroulement de l’opération électorale » et « opposition à travers un rassemblement à des actions autorisées par l’autorité publique ».

Placé sous contrôle judiciaire et frappé d’une interdiction de sortie du territoire national (ISTN) depuis le 25 novembre 2019, le journaliste du Provincial avait été interdit de « participer à toute sorte manifestation, contre ou pour l’élection présidentielle ».