Les maires de Tizi-Ouzou dénoncent des « représailles » sous forme de restriction des budgets des communes

Les maires de Tizi-Ouzou dénoncent des

Les Présidents d’APC de la wilaya de Tizi-Ouzou, organisés en coordination, ont dénoncé ce jeudi 9 janvier des représailles contre les communes de la wilaya notamment à travers la restriction des budgets (PCD) alloués aux APC au titre de l’exercice de l’année 2020.

La Coordination des présidents des assemblées populaires des communes de la wilaya de Tizi- Ouzou, s’est réunie en Assemblée Générale ordinaire les 08 et 09 janvier 2020 à l’hémicycle de l’APW pour l’évaluation de la situation politique globale du pays, ainsi que le développement local des communes de la wilaya.

Ainsi, au titre de l’évaluation, la Coordination des P/APC de Tizi-Ouzou indique, dans une déclaration rendue publique, que « l’ensemble des maires engagés dans la dynamique citoyenne du 22 février 2019 pour le changement du système salue la mobilisation citoyenne pacifique, ayant déjoué toutes les manœuvres machiavélique du pouvoir pour imposer sa feuille de route via la mascarade électorale du 12 décembre 2019, en réussissant l’exploit du rejet absolu et historique, tant à l’échelle locale que national, ce qui révèle le degré mature de la conscience collective populaire, sonnant la déchéance du régime ».

Au titre de développement local, la coordination explique que « conscient que l’ampleur de l’acte patriotique asséné par notre région au pouvoir en place illégitime, sa réponse ne saurait tarder et allait connaitre de sévères représailles ».

« Effectivement les restrictions budgétaires drastiques allouées à nos communes quant à l’exercice 2020 ne font que confirmer ce constat, car un dérisoire montant de 15.000.000 DA par commune en P.C.D ne pourrait répondre aux besoins urgents d’un seul village, eu égard à la situation du sous développement délibéré que vit notre région depuis des lustres. Pis encore, nos communes demeurent exclues des subventions d’équipement du C.S.G.C.L (EX F.C.C.L) contrairement aux communes d’autres wilayas qui sont dotées de sommes faramineuses dans ce registre, ajoutant à cela les différents blocages et lenteurs administratives », relève la Coordination des maires de Tizi-Ouzou.

Par conséquent, la Coordination des Présidents des APC de la Wilaya de Tizi-Ouzou dénonce « énergiquement ces pratiques mesquines et réitère sa détermination a continuer le combat jusqu’à l’avènement d’un véritable Etat de droit, tiré de la légitimité populaire au services de toutes les Algériennes et de tous les Algériens sans distinction aucune ».

La coordination lance un appel solennel a tous les élus de la wilaya à prendre part au sit- in qui aura lieu le MARDI 14 JANVIER 2020 à 10 Heures dans l’enceinte de la cité administrative de la wilaya, et ce pour : « Exiger une répartition équitable et transparente des dotations budgétaire pour toutes les communes à travers le territoire National. Condamner les blocages et les lenteurs administratives, entravant l’acte de gestion. Imposer le respect du statut et de la fonction de l’élu local. Pour la consécration d’une décentralisation effective. Pour une véritable gouvernance locale », conclut la déclaration.