Importation de véhicules d’occasion : les Algériens devront attendre

Importations de véhicules de moins de 3 ans : Les Diesel exclus

La loi de Finances 2020 entrée en vigueur la semaine dernière après sa publication au journal officiel autorise l’importation de véhicules de moins de trois d’âge à motorisation essence ou diesel, mais dans le respect des normes environnementale.

Toutefois, les Algériens désireux d’acquérir une voiture d’occasion devront attendre, puisque la Direction générale des Douanes algériennes a mis des conditions à toute opération d’importation des véhicules d’occasion. Dans ce sens, les Douanes expliquent que l’autorisation d’importation prendra effet seulement « après la spécification de certaines procédures d’application ».

La Direction attendent une décision interministérielle entre quatre ministères : le Ministère des Affaires étrangères, le Ministère de l’Intérieur, Ministère des Finances et Ministère de l’Industrie qui devront spécifier en détail les procédures d’importation des véhicules d’occasion en Algérie.

L’ancien ministre des Finances, Mohamed Loukal, avait indiqué que la direction générale des douanes procéderait à la certification des prix des véhicules d’occasion, avant toute autorisation d’entrée en Algérie.

Reste à savoir si le nouveau ministre des Finances, Abderrahmane Raouia, qui a occupé le même portefeuille ministériel sous le gouvernement d’Ahmed Ouyahia, va confirmer la décision prise par son prédécesseur.

Pour rappel, le loi de Finances 2020 a été signée le 11 décembre dernier par l’ancien chef de l’Etat Abdelkader Bensalah.

MDI School