Cartes CIB et Edahabia pourront servir à effectuer des achats dès 2020

Algérie Poste lance son service de retrait sans carte

Les cartes CIB et Edahabia pourront désormais servir à effectuer des paiements, et ce, dès le 5 janvier 2020, selon un communiqué du Groupement d’intérêt économique (GIE).

En effet, les détenteurs des cartes bancaires ne se contenteront plus de les employer pour retirer leur argent seulement (à partir des distributeurs automatiques). Ils pourront, en outre, les utiliser auprès des commerces dotés de terminaux de paiement électronique, sans distinction de leur affiliation (banques ou Algérie Poste).

Une extension des usages de nos cartes bancaires qui a été permise par la signature d’une convention entre la Société d’automatisation des transactions interbancaires et de monétique (Satim) et Algérie Poste. Et ce, sous la conduite de l’organe de régulation de la monétique en Algérie, GIE Monétique.

Une multitude de tests de sécurité et de performance ont dû, dans un premier temps, été conduits afin de concrétiser cette interopérabilité, qui sera donc possible dès le début de la décennie. Le GIE s’est par ailleurs réjoui du niveau « non négligeable » de maîtrise atteint par les personnels de ces institutions. Ces derniers, témoigne l’entité communautaire, ont pu accéder à des performances « conformes aux normes et standards internationaux », tant en compétences humaines que technologiques, .  

« L’année 2020 s’annonce prometteuse », estime la même source. C’est effectivement une avancée de plus après la mise en place des mécanismes permettant, depuis début décembre, d’utiliser la carte Edahabia au niveau de l’ensemble des guichets automatiques bancaires (GAB).