Des cadres du RND appellent à la démission de Mihoubi

Des cadres du RND appellent à la démission de Mihoubi

Les résultats «catastrophiques» obtenus par Azzedine Mihoubi, lors de l’élection présidentielle de jeudi dernier, ne sont pas passé inaperçu par certains cadres du rassemblement national démocratique (RND) qui ont appelé à sa démission.

Un groupe des cadres du RND, ont appelé ce lundi le secrétaire national par intérim, du RND à démissionner de son poste, suite à son classement à l’avant dernière place lors de l’élection présidentielle du 12 décembre dernier.

Dans un communiqué rendu public ce lundi, les signataires, ont exigé que Mihoubi « désigne un membre du bureau national pour diriger le parti jusqu’à la tenue de la session extraordinaire du conseil national en janvier 2020 ». Ces militants ont aussi demandé l’élection d’un nouveau secrétaire général par intérim lors de la prochaine session du conseil national, dont « la tâche est de bien préparer la session extraordinaire lors du premier trimestre 2020 ».

Ces cadres du RND, ont exprimé leur colère en accusant, Azzedine Mihoubi de ne pas être «sérieux » aux élections présidentielles, notant que « ses résultats sont désastreux pour le parti », en occupant la quatrième place.

Le groupe a tenu aussi Mihoubi de «responsable», l’appelant à « assumer seul », le fait qu’il s’est engagé dans le processus électoral d’une manière individuelle, le 29 septembre, sans attendre la session extraordinaire du 24 octobre.

Cette dernière cession, s’est caractérisée par une absence  flagrante des cadres et militants du parti, et ceux qui étaient présents se sont retrouvés devant le fait accompli, de la candidature de Mihoubi, « sans ouvrir le débat ni la possible à d’autres candidatures aux membres du conseil national », précisant qu’il aurai été mieux, si le parti ne s’est pas engagé dans les élection en se limitant à un appel envers ses militants à la participation aux élections ».

Colloque MDI