HomeActualitéNationalCe qu'a dit Tebboune sur la Kabylie et le Maroc

Ce qu’a dit Tebboune sur la Kabylie et le Maroc

Pour sa première sortie juste après l’annonce vendredi après-midi de sa victoire à l’élection présidentielle, le président Abdelmadjid Tebboune s’est exprimé sur la Kabylie qu’il n’a pas visité lors de la campagne électorale et le pays voisin le Maroc.

Sur la Kabylie, Tebboune a déclaré lors d’une conférence de presse à Alger : « J’ai des sentiments spéciaux pour la Kabylie et j’ai une grande affection pour sa population ».

« J’ai hâte de visiter Tizi-Ouzou. J’espère qu’on va se rencontrer en tant que frères quand les conditions le permettront très bientôt », a-t-il ajouté.

Concernant le Maroc, Tebboune a déclaré : « Le peuple marocain aime l’Algérie et les algériens aiment le peuple marocain, mais la maladie ne disparaît que lorsque disparaissent les causes ».

« Nos relations avec les Etats seront selon le principe de la réciprocité », a-t-il dit ajoutant que « nous sommes très sensibles quand il s’agit de la souveraineté nationale ».

« La grâce présidentielle ne touchera pas les corrompus »

Le président de la République élu a affirmé que la « grâce présidentielle ne touchera pas les personnes impliquées dans des affaires de corruption ».

« La Loi relative à la lutte contre la corruption sera maintenue », a indiqué M. Tebboune lors d’une conférence de presse tenue suite à son élection à la magistrature suprême jeudi, soulignant que la « grâce présidentielle ne touchera pas les personnes impliquées dans des affaires de corruption ».

Le président élu a assuré dans le même ordre d’idées que « la lutte contre la corruption et les corrompus se poursuivra ».

Abdelmadjid Tebboune a été élu président de la République lors de la présidentielle de jeudi avec un taux de 58,15% des suffrages exprimés, selon l’ANIE.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine