AccueilActualitéNationalLe ministère de la Justice dément les « maltraitances » sur Brahim...

Le ministère de la Justice dément les « maltraitances » sur Brahim Laalami

- Advertisement -

Le ministère de la Justice a démenti ce dimanche 8 décembre 2019 les informations faisant état de maltraitance et de torture qu’aurait subies l’activiste Brahim Laalami à la prison de Bordj Bou Arreridj.

Le ministère de la Justice dément les informations publiées dans certains titres de la presse le 27 novembre sur la maltraitance et la torture qu’aurait subies Chamesseddine Laalmi dit Brahim à l’établissement de rééducation de Bordj Bou Arreridj », indique le ministère dans un communiqué publié ce dimanche sur son site officiel.

The graduate Fair

Le ministère de la Justice affirme avoir ouvert une enquête, en indiquant que Brahim Laalami est arrivé en prison alors qu’il se plaignait de douleurs au niveau de la main et du genou.

« L’examen radiologique a montré une fracture au niveau des métacarpiens de la main », précise le ministère, sans donner plus de détails sur l’origine de cette fracture.

Pour rappel, l’activiste Brahim Laalmi a été placé, ce jeudi 21 novembre, en détention provisoire par le juge d’instruction du tribunal de Bordj Bou Arreridj.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine