Deux jours de vote à l’étranger : L’ANIE qualifie d' »acceptable » le taux de participation

Le chargé de communication auprès de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Ali Draâ, a qualifié dimanche, « d’acceptable », le taux de participation de la communauté nationale à l’étranger au titre de la présidentielle du 12 décembre.

Lors d’une conférence de presse organisée au siège de l’ANIE, M. Draâ a indiqué que le taux de participation de la communauté algérienne à l’étranger au scrutin, qui a débuté samedi, était globalement « acceptable » en dépit de « pressions et d’actes de violence enregistrés dans quelques bureaux », ajoutant que ce taux « est en hausse au fil du temps ».

Concernant les statistiques, il a affirmé qu' »aucun chiffre n’est communiqué pour le moment vu la longue durée du scrutin au niveau de ces bureaux, s’étalant sur 6 jours (de samedi à jeudi) », précisant que le taux diffère d’un bureau à un autre, « c’est pour quoi il est prématuré d’avancer des chiffres ».

Rappelant que les consulats algériens dans monde entier ont installé des bureaux de vote à leur niveau, le chargé de communication de l’ANIE a déclaré cependant que les chiffres et les taux de participation « seront dévoilés à fur et à mesure ».

A la question de savoir si c’était les consulats algériens qui avaient eu recours aux forces de sécurité pour la protection des électeurs, M. Draâ a précisé que « c’est les autorités des pays concernés qui ont renforcé la sécurité autour des bureaux de vote », soulignant que « le rôle des autorités de ces pays consiste en la protection et la préservation des citoyens sur leur sol ». Cette, mission, a-t-il poursuivi, ne relève pas de la responsabilité des consulats algériens, conformément aux lois internationales en vigueur.

Pour rappel le corps électoral à l’étranger compte  914.000 électeurs répartis sur 60 centres et 395 bureaux de vote. Outre les 114 commissions électorales au niveau des consulats et des missions diplomatiques, L’ANIE dispose de 8 coordonnateurs répartis sur huit (8) zones géographiques et de 27 délégués à l’étranger.

A noter qu’au deux jours de l’ouverture des bureaux de vote aux niveau des consulats d’Algérie à l’étranger, les rassemblements anti-élections se sont poursuivis ce dimanche devant les représentations diplomatiques algériennes à l’étranger.

En France, un imposant  rassemblement contre la présidentielle a été organisés par les Algériens devant le Consulat général d’Algérie à Paris.

D’autres rassemblements ont été signalés devant les consulats Algériens à Bobigny, Créteil, Lyon, Nanterre ou encore Nice…

Bessa, Résidence la Pinède