HomeActualitéInternationalAccusé par les Américains d’espionnage, Huawei réagit

Accusé par les Américains d’espionnage, Huawei réagit

Accusé d’espionnage par le secrétaire d’État américain Michael R. Pompeo, Huawei, rejette « catégoriquement l’accusation malveillante » qui « constituent une insulte à la souveraineté de l’Europe».

Dans une déclaration publiée ce mercredi, Huawei « rejette catégoriquement les allégations diffamatoires et fausses diffusées par le gouvernement des États-Unis», considérant que . «ce sont des accusations malveillantes et bien portées».

Pour le fournisseur chinois des solutions dans le secteur des TIC, ces accusations, « ne font que saper la réputation des États-Unis ». En outre, ils « constituent une insulte à la souveraineté de l’Europe et à l’expertise technique des opérateurs de télécommunications », a t-il ajouté.

Fournissant plus de clarifications, Huawei affirme qu’il « n’est pas et n’a jamais été impliquée dans l’espionnage ». « Nous avons une très bonne réputation », par preuve que « Huawei est un chef de file en matière de cybersécurité et affiche un bilan vierge sans incident majeur lié à une violation de données au cours des 30 dernières années ».

Toutefois, Huawei « se félicite de l’approche de l’UE en matière de sécurité des réseaux 5G et l’encourage ». En effet, « c’est le modèle que la chancelière allemande Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron ont adopté comme référence absolue pour la vérification de la 5G » a expliqué encore l’opérateur chinois.

Pour rappel, le secrétaire d’État américain a exhorté « les États-membres de l’UE d’aller encore plus en établissant des standards nationaux pour faire face aux potentielles menaces sur la vie privée, la sécurité, la sûreté, les droits humains, la souveraineté et la propriété intellectuelle ».

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine