Présidentielle : Mihoubi s’engage à relever la pension de la femme au foyer

Présidentielle : Mihoubi créera un

Le candidat à la présidentielle du 12 décembre, Azeddine Mihoubi, s’est engagé, lundi à Oran, s’il sera élu président de la République, à relever à « 200% » la pension de la femme au foyer en reconnaissance à ses efforts d’éducation des enfants, et d’accorder des pensions supplémentaires aux handicapés.

Mihoubi a promis, lors d’un meeting animé à la salle omnisports de Bir El Djir à l’occasion de la 9e journée de la campagne électorale, qu’il oeuvrera à la promulgation de lois « rigoureuses » sanctionnant toute personne qui use de violence contre une femme, selon un compte-rendu de l’agence officielle.

À l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la violence faite aux femmes célébrée le 25 novembre de chaque année, il a déclaré que « toutes les formes de violence contre la femme sont rejetées et inacceptables dans notre société musulmane ».

Par ailleurs, le candidat à l’élection présidentielle s’est déclaré également pour l’encouragement de la location de l’habitat géré par l’Etat en accordant des pensions de location aux démunis, en plus de l’augmentation à un million de dinars du soutien accordé à l’habitat rural.

« Il n’y aura pas de poursuites judiciaires contre les jeunes bénéficiaires de projets soutenus par l’État en cas de faillite », a-t-il assuré par ailleurs.

Bessa, Résidence la Pinède