HomeLa une40 eme vendredi: la population rejette l'élection présidentielle dans plus de 30...

40 eme vendredi: la population rejette l’élection présidentielle dans plus de 30 wilayas

La mobilisation des citoyens pour ce quarantième vendredi de manifestation était grandiose. Le mouvement populaire a tenu à travers les quatre coins du pays à exprimer son refus à la présidentielle, et demande un changement radical du régime.

Dans l’Est du pays, la mobilisation était très forte dans toutes les wilayas, a l’instar de Annaba, ou des milliers de personnes sont sorties dans le centre-ville pour réclamer le changement ainsi que l’annulation des élections. Le même cas aussi est constaté à El Oued, Skikda, et Oum Bouaghi.

https://www.facebook.com/berberetelevision/videos/1056890504653599/?v=1056890504653599

A Constantine, c’est une grande foule qui est descendue dans les rues de la ville pour dire « non à l’élection présidentielle ». Les manifestants ont promis de poursuivre leur mobilisation jusqu’à l’obtention des revendications du mouvement à savoir la libération des détenus, et le changement politique profond dans le pays.

 

Dans les hauts plateaux, le froid de l’hiver n’a pas empêché la population de sortir, comme le cas à Laghouat, ou bien Khenchela, ou Mila, la population qui a manifesté a exigé l’instauration d’un Etat civil et non militaire, tout en exprimant son refus à l’organisation des élections du 12 décembre. Le Cas aussi pour la wilaya de Batna, et de Bordj Bou Arreridj, ainsi que Setif.

https://www.facebook.com/THE.DZ.REVO/videos/705471719943124/?v=705471719943124

 

Au centre du pays, la Hirak était au rendez-vous à commencer par la Kabylie, ou les citoyens sont sortis en force, notamment à Bejaia, ou des milliers de personnes ont marché contre l’organisation des élections. « Ulach Lvot», pas d’élection a scandé la foule de Bejaia. Le cas aussi de la wilaya de Tizi-Ouzou, où la rue était noire de monde qui est venu à la marche. Les mêmes slogans sont scandés et portent sur la libération des détenus d’opinion et le rejet des élections.

https://www.facebook.com/berberetelevision/videos/1209689755893699/?v=1209689755893699

 

A Blida, les manifestants sont sortis en plusieurs milliers. Même Objectif la réalisation d’un changement politique et le rejet des élections. « Non pour un Etat militaire».

 

https://www.facebook.com/THE.DZ.REVO/videos/435774937354654/?v=435774937354654

Dans l’Ouest du pays, la population est sortie aussi en masse, a l’instar d’Ain Defla, ou d’Ain Temouchent, et Sidi-Bel-Abbès, les gens ont choisi encore la rue, et affiché leur détermination à poursuivre la lutte jusqu’à la réalisation des changements souhaités.

 

Dans la wilaya d’Oran, ou il y avait l’arrestation d’une trentaine de personnes qui se sont opposés au meeting du candidat Abdelaziz Belaid, les manifestants sont sortis en force au centre-ville pour réclamer leurs libération. D’ailleurs, à la fin de la manifestation une grande foule s’est dirigée vers le commissariat central pour demander la libération des détenus.

Dans les wilayas de Sud, à l’instar de Béchar, ou Ghardaia, et Adrar, des wilayas qui sont visitées par les candidats à la présidentielle, les citoyens sont sortis pour dire non à l’organisation des élections.

https://www.facebook.com/harak.ouargla/videos/1250030538530349/

Ainsi, avec une mobilisation pareille, la population a tenu à afficher clairement son rejet au plan adopté par le pouvoir et maintient la pression pour un vrai changement.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine