Marché des assurances : Une hausse de 9,4% au 1er semestre 2019

Le secteur public des assurances observera une grève le 03 novembre

Le marché des assurances affiche, au 30 juin 2019, un total de 80,8 Milliards de DA (y compris les acceptations internationales), soit une hausse de 9,4% comparativement au premier semestre 2018, selon la dernière note de conjoncture que vient de rendre public le conseil national des assurances (CNA).

Le total des sinistres réglés par l’ensemble des sociétés d’assurances s’établit, au 30 juin 2019, à 40,4 milliards de dinars, marquant, ainsi, une progression de 20,7%. Les assurances de dommages dominent le marché avec une part de 94,7% contre 5,3% pour les assurances de personnes. Le stock des sinistres à payer s’élève à 77,5 milliards de DA, en baisse de 4,4% comparativement au premier semestre 2018. La cadence de règlement des sinistres, au 30/06/2019, progresse de 17,2 %, toutes activités confondues.

La même source confirme qu’au terme du premier semestre 2019, le chiffre d’affaires réalisé par les assurances de dommages s’élève à 69,9 milliards de DA, soit une progression de 7,8% comparativement au premier semestre 2018 et une part de marché de 86,5%.

Quant à l’assurance automobile, elle progresse de 3,8% avec une part de marché de 53,7% et un chiffre d’affaire de 37,6 milliards de DA. Les Risques obligatoires détiennent 20,8% de la production de la branche avec 7,8 milliards de DA et marquent une croissance de 7,8%. Les risques non obligatoires, quant à eux, augmentent de 2,8%. Leur part dans la branche « automobile » atteint 79,2%.  « IRD» : hausse de 12,8%.

La branche Incendie et Risques Divers « IRD » réalise, quant à elle, un chiffre d’affaires de 27,1 milliards de dinars, en hausse de 12,8% comparativement au premier semestre 2018. La sous-branche « Incendie, explosions et éléments naturels » occupe près de 68,3% du portefeuille de la branche « IRD » et marque une hausse de 13,6% par rapport à la même période de 2018. Les assurances contre les effets des catastrophes naturelles (Cat-Nat) et les risques de construction progressent, respectivement, de 26,1% et 34,7% par rapport la même période de 2018. La sous-branche « responsabilités civiles » baisse de 20,2% par rapport au premier semestre 2018, et occupe une part de 5% du portefeuille de la branche.

Avec un chiffre d’affaires de 2,6 milliards de DA, la branche « transport » connait un accroissement de 12%. La sous-branche « transport ferroviaire » marque une remarquable hausse de 483,6%. Pareillement pour l’assurance « transport aérien » qui progresse fortement de 610,4% et ce, en raison de la souscription d’un contrat « corps aérien » visant à couvrir les équipements de la Protection Civile. Par ailleurs, la sous-branche « transport terrestre» recule de 6,3%.  « Agricole » : accroissement de 11,8%.

Les risques agricoles marquent une progression de 11,8% en détenant 2,1% de part de marché. Les sous-branches « incendie & multirisques agricoles », « production végétale », « production animale » et « multirisques engins & matériel agricole » marquent des hausses respectives de 22,9% ; 32,3% ; 23,7% et 7,8%. Contrairement à la sous-branche « responsabilité civile agriculteur » qui affiche un repli de 37,7%.

MDI Alger

Pour sa part, l’assurance « crédit » enregistre une hausse de 16,3% par rapport à la même période de 2018, tirée principalement par la sous-banche «Insolvabilité générale » qui augmente de 41,5%. Quant à l’assurance « crédit à l’exportation », elle marque un bond de 11,5%. L’assurance « Vente à tempérament » fléchit, quant à elle, de 55,9%.

Bessa, Résidence la Pinède