Canada : Le nombre d’étudiants algériens en continuelle progression

Études en France : La gratuité de l'enseignement supérieur réaffirmé

Le nombre des étudiants algériens poursuivant une formation au Canada s’élevait en 2018 à 2050 étudiants contre 1405 étudiants en 2017. Selon, François Gourdeau, conseiller politique de l’ambassade de Canada en Algérie, cette évolution est de l’ordre de 100% lors des dix dernières années.

Poursuivant ses explications sur le sujet, M Gourdeau, a souligné que le domaine des affaires reste le plus attractif pour ces étudiants, suivi de l’administration et du Droit avec 29%, de la construction avec 20%, puis des sciences sociales, du journalisme et de la communication avec 13%.

S’exprimant lors de la signature de la convention de coopération mardi au siège de l’ambassade du Canada à Alger, entre RAKM Conseil, un bureau spécialisé en stratégies d’amélioration de la performance et l’Ecole nationale canadienne de l’administration publique (ENAP), M. Gourdeau a affirmé que le Canada avait lancé, en août 2019, une nouvelle stratégie dans le domaine de l’éducation et d’enseignement avec plusieurs pays pour offrir, aux étudiants et chercheurs des autres pays, l’opportunité d’apprendre et de faire des recherches scientifiques suivant les normes internationales.

L’accord a été signé par le fondateur de RAKM Conseil, M. Mourad Zerhouni et par le directeur des affaires internationales à l’ENAP, Simon Chabot.  Ce dernier, fait savoir que l’ENAP qui est présente dans 80% des pays francophones, avait attribué, en 48 ans d’existence, 11.000 diplômes universitaires.

Encadrée par des experts pluridisciplinaires, la formation peut être suivie en présence quotidienne dans les classes ou à distance (via internet), a-t-il précisé.

MDI Alger

Pour sa part, M. Zerhouni a indiqué que son bureau était spécialisé dans le perfectionnement des compétences des managers, notamment dans les secteurs des PME et pharmaceutique.

Bessa, Résidence la Pinède