Arrestation de Karim Tabbou : Sit-in de soutien aux détenus d’opinion devant le tribunal de Sidi M’hamed

soutien aux détenus d’opinion

Une manifestation de soutien aux détenus d’opinion est organisée ce matin devant le tribunal de Sidi M’hamed, à Alger, suite à l’arrestation hier du coordinateur national du parti non agréé, l’Union démocratique et sociale (UDS), Karim Tabbou, qui a été interpellé hier près de son domicile par des agents en civil.


Un rassemblement de soutien s’est tenu hier devant le Consulat d’Algérie à Montréal pour réclamer la libération de Karim Tabbou. Les manifestants ont scandé des slogans appelant à la libération de l’opposant et homme politique : « Libérez Karim Tabbou », «  libérez les détenus d’opinion», ou encore « libérez Lakhdar Bouregaa » ou « y’en a marre des généraux ». Karim Tabbou n’a toujours pas été relâché. Sa famille et ses proches n’ont pas de nouvelles de lui.


L’arrestation de Karim Tabbou a suscité une vague de condamnations au sein de la classe politique et dans l’opinion publique, notamment sur les réseaux sociaux.  Mohcine Belabbas, président du RCD, a dénoncé dans une déclaration sur Facebook, « des pratiques de mercenaires », tout en réclamant la « liberté pour Karim et tous les otages du système à l’origine des malheurs de l’Algérie et des Algériens ».

MDI Alger

Le FFS dont Karim Tabbou a été Premier secrétaire, a de son côté, condamné « énergiquement cet acte irresponsable et arbitraire », en exigeant « la libération immédiate de Karim Tabbou » et « l’arrêt des intimidations contre les militants qui luttent pacifiquement pour une Algérie libre et démocratique. »

Bessa, Résidence la Pinède