Collectif des dynamiques de la société civile : « Oui au dialogue, mais avec des conditions »

Avec l’accélération des événements et la persistance du mouvement populaire pacifique dans son 23e venbdredi du hirak, ainsi que sa détermination et ses revendications légitimes, le Collectif des dynamiques de la société civile s’est réuni au siège de l’Union des travailleurs de l’éducation et de la formation UNPEF pour étudier les derniers développements du pays. Dans un communiqué, le collectif réaffirme son soutien inconditionnel, son soutien absolu, son accompagnement permanent et sa pleine participation au mouvement populaire pacifique.

Il affirme également la poursuite des réunions consultatives avec divers acteurs conformément aux recommandations du Symposium national des dynamiques de la société civile tenu le 15 juin 2019 jusqu’au 28 juillet 2019.

Le collectif affirme son attachement à l’option d’un dialogue sérieux et responsable visant à résoudre la crise politique dans le pays et à amener la transition démocratique à un stade de souveraineté populaire tout en fournissant les conditions suivantes, exige le départ de l’ancien système pour répondre aux exigences du peuple, exige aussi la libération des prisonniers d’opinion et les militants des mouvements pacifiques, et mettre un terme à la politique d’arrestation et de suivi judiciaire à leur droite, mettre un terme aux pratiques de restriction des espaces publics, lever toutes les formes de restrictions imposées aux médias publics et privés, tout en garantissant la liberté de fournir et d’informer les citoyens avec professionnalisme, objectivité et impartialité. Le collectif déplore vivement les pratiques de certains partis à l’égard des médias qui assument leurs fonctions en couvrant les mouvements populaires pacifiques.