HomeActualitéNationalKhalida Toumi dément être en fuite en France pour échapper à la...

Khalida Toumi dément être en fuite en France pour échapper à la justice

Une dépêche publiée ce mardi par l’agence officielle APS a été mal interprétée par plusieurs médias, a fait réagir l’ancienne ministre de la culture Khalida Toumi donnée comme étant en fuite en France pour échapper à la justice.

Dans une mise au point adressée à TSA, Khalida Toumi a démenti l’information selon laquelle elle est en fuite.

« Suite à l’article paru ce jour sur TSA sous le titre ‘Khalida Toumi en fuite en France’ , je vous prie de bien vouloir publier la mise au point suivante : je vis et j’habite à Alger. Je n’ai pas quitté mon pays depuis au moins un (01) an et je ne compte pas du reste le quitter . Je suis à la fois stupéfaite , effarée et indignée par la légèreté avec laquelle des mensonges aussi graves sont colportés, sans chercher à aucun moment à faire des vérifications, en atteinte flagrante aux droits élémentaires d’une citoyenne », a réagi l’ancienne ministre de la Culture.

L’agence officielle a publié une dépêche relative à l’affaire de la surfacturation à l’achat d’une tente géante utilisée lors de la manifestation « Tlemcen Capitale de la culture Islamique » organisée en 2011.

Khalida Toumi et Abdelouahab Nouri alors respectivement ministre de la culture et wali de Tlemcen ont été convoqués par la justice pour être entendus dans le cadre de cette affaire.

L’agence officielle citant le procureur de la République près le tribunal de Tlemcen, a rapporté que Khalida Toumi et Abdelouahab Nouri n’ont pas encore été auditionnés par la justice du fait que l’ancienne ministre se trouvait en France et que l’ex-wali de Tlemcen était malade ne pouvant pas se rendre au tribunal.

 « L’ex-ministre de la culture Khalida Toumi et l’ex-wali de Tlemcen, Abdelwahab Nouri, n’ont pas été entendus par la justice au sujet de l’affaire de la surfacturation de la tente géante et de sa disparition après l’ouverture de la manifestation « Tlemcen, capitale de la culture islamique », a-t-on appris mardi du procureur de la république près le tribunal de Tlemcen », a rapporté l’agence officielle.

« Le juge d’instruction du tribunal de Sidi M’hamed (Alger) était dans l’impossibilité d’auditionner les deux parties du fait que Khalida Toumi se trouve en France et que Abdelwahab Nouri, malade, est dans l’incapacité de se rendre au dit-tribunal », a indiqué le même magistrat », a-t-elle précisé.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine