Ali Benouari : « L’initiative du panel peut être crédible »

Débat sur la présence ottomane en Algérie : Ali Benouari s’exprime

L’ancien ministre et président du parti politique Nida El Watan, Ali Benouari, commente la situation politique actuelle en Algérie, et énonce une proposition de sortie de crise, et commente l’installation du panel des personnalités appelé à faciliter le dialogue en vue d’obtenir le « consensus le plus large possible ». « L’initiative du panel peut être crédible pour moi. Car il faut aller vers une solution pragmatique et un compromis, je rappelle qu’aucune solution n’est satisfaisante dans la mesure où le peuple n’a pas de représentant », a-t-il déclaré. Parmi les solutions que propose Ali Benouari, c’est que le panel prenne la responsabilité du président actuel, puisque, rappelle-t-il, le Hirak demande le départ des deux B restant c’est-à-dire Bensalah et Bédoui. « Le  panel deviendrait alors une présidence collégiale qui nommerait un nouveau gouvernement, ainsi la confiance serait rétabli », ajoutera-t-il.

Selon lui, l’objectif est d’aller vers des élections le plus tôt possible. « Ce pouvoir collégiale serait chargé de mettre en place une commission indépendante de préparation des élections, remplacer l’actuel gouvernement par un gouvernement provisoire car dans les conditions actuelles il est impossible de dégager une représentation du peule, je l’ai déjà dit », dira MBenouari selon lui, l’armée qui détient les clés du pouvoir doit remettre au civile ce pouvoir en désignant une commission de sages qui elle remettra les clés de la transitions

Il dit aussi faire confiance en l’institution militaire, qui a «mis la quasi-totalité des barons de l’ancien régime en prison» en vue de la transition.

MDI Alger