Xavier Driencourt : « l’Algérie est revenue à sa vieille tradition de pays révolutionnaire »

Xavier Driencourt : L'Algérie et la France
Xavier Driencourt, ambassadeur de France en Algérie

L’ambassadeur de France en Algérie, Xavier Driencourt, s’est exprimé hier, lors d’une conférence animée à la villa des Oliviers, à El Biar, à l’occasion de la fête nationale française, sur les événements en Algérie et les relations entre la France et l’Algérie.

M. Xavier Driencourt a souligné que «nous autres diplomates, n’avons peut-être pas vu juste. Il faut l’avouer, nombre d’entre nous n’avions pas perçu la formidable force de changement qui sommeillait dans ce pays».

Il ajoute qu’ « en quelques jours, nous nous sommes retrouvés dans un monde transformé, aux horizons redéfinis, aux perspectives nouvelles et l’Algérie d’aujourd’hui n’est pas celle que j’ai connue durant mes années passées ici ». Pour le diplomate français l’Algérie est « revenue, en peu de temps, à sa vieille tradition de pays révolutionnaire ».

S’adressant au peuple algérien, M. Driencourt a tenu à rappeler que « quel que soit l’avenir que vous écrirez, une chose restera, c’est la relation entre la France et l’Algérie. Nous sommes unis dans nos différences. (…) Par les Instituts Français, les échanges entre universités, l’enseignement du français, nous œuvrons tous ici à développer cet héritage qui nous a été légué ».

Pour M. Driencourt, « c’est une opportunité pour l’Algérie, c’est une chance pour la France, qui a aussi tant à apprendre de l’Algérie ; c’est aussi une chance pour les Français qui, surpris comme ils l’ont été depuis ce mois de février, souhaitent mieux vous connaître ».

Colloque MDI