Vidéo : Me Bouchachi dénonce la justice du téléphone

Bouchachi

L’avocat et défenseur des droits de l’Homme, Me Mostefa Bouchachi, a dénoncé, ce mercredi 10 juillet, la justice du téléphone.

En effet, lors d’une réunion à Alger du collectif des avocats constitués pour défendre les manifestants arrêtés pour avoir porter le drapeau Amazigh et l’incarcération du Moudjahid Lakhdar Bouregaâ, Me Bouchachi a estimé que plaidoyer aujourd’hui n’a plus de sens devant une justice de téléphone.

« Tout le monde dans cette salle, parle d’une justice qui fonctionne par téléphone », a-t-il déclaré, lors de cette réunion des avocats de la défense.

« Nous avons plaidé deux dossiers que sont celui des jeunes dimanche dernier, et celui du Moudjahid Lakhdar Bouregaâ. Je pense que, si on plaide un dossier, et l’autre, les juges penseront que nous croyons en nos chances dans un dossier et pas dans l’autre. Et cela va toucher à notre crédibilité », a estimé Me Bouchachi.

« Vous savez tous que la justice n’est pas indépendante. Et quand on plaide, on crédibilise la décision », a-t-il dit.

MDI Alger

A noter que les avocats ont décidé de boycotter l’audience de la chambre d’accusation près la Cour Suprême, qui a prévu d’entendre le Moudjahid Bouregaâ. Ce dernier a été maintenu en détention.

Bessa, Résidence la Pinède