Amar Ghoul renonce à son immunité parlementaire

Un autre ex-ministre des travaux publics, en l’occurrence Amar Ghoul vient de renoncer aujourd’hui à son immunité.

Selon un communiqué du Conseil de la nation, ou il est membre, Amar Ghoul a déposé volontairement ce matin sa demande de renonciation à son immunité au bureau du Conseil de la nation.

De ce fait, la séance de la levée d’immunité prévue pour le lundi prochain, a été annulée.

Amar Ghoul est accusé par la justice d’être impliqué dans des affaires de corruption lié à la réalisation de l’autoroute Est-Ouest. Le ministère de la justice a introduit une demande de la levée de l’immunité pour Amar Ghoul, pour qu’il soit entendu par les juges d’instruction.

Pour rappel, Boudjemaa Talai a aussi renoncé ce matin à son immunité parlementaire.