Port de drapeau berbère : quatorze personnes présentées devant le juge ce matin

Quatorze personnes présentées ce dimanche matin devant le juge au tribunal de sidi Mhamed, pour avoir brandi le vendredi dernier le drapeau Amazigh lors de la 18 eme manifestation.

Ces personnes sont poursuivis pour outrage à corps constitué, précise la télévision nationale ENTV, ainsi qu’une tentative de brandir «  les drapeaux autres que l’emblème national », c’est-à-dire l’emblème Amazigh. Une des personnes interpellées portait une arme prohibée, ajoute l’ENTV.

A cet effet et pour garantir une liberté d’expression et dénoncer la décision d’interdire l’emblème Amazigh par les forces de l’ordre, plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblés ce matin devant le tribunal de Sidi Mhamed pour demander la libération immédiate des personnes interpellées par la police.

Toutefois, un impressionnant dispositif sécuritaire est déployé devant le tribunal de Sidi Mhamed.


La liste des personnes arrêtées est la suivante:

1- Messaoud LEFTISSI : de Skikda ; arrêté vendredi matin à la Grande poste, Alger.

2- Khaled OUADIHAT (dit Tahar) : membre du Collectif des citoyens Awzellaguen CCA, (commune d’ifri Ouzellaguen, Bougie). Arrêté vendredi 21/06/2019 à la Place Audin, Alger.

3- Bilal BACHA : président de l’association Arrac n Laâzib, Naciria ; arrêté vendredi à Alger.

4- Mohand BOUDJMIL, de Aïn Benian – Arrêté vendredi par la police de Bab El oued.

5- Ali IDER, de Aïn Benian – Arrêté vendredi par la police de Bab El Oued.

6- Hamza Roudjate, Haizer Bouira arrêté à Alger

7- Oukbi Akli, Haizer Bouira arrêté à Alger

8- Lakhel Ali, Haizer Bouira arrêté à Alger

9-Ouidir Khaled, Tazmalt Béjaïa arrêté Alger

10 Bibi Makhlouf 38 ans village akhenak Seddouk. Béjaïa, arrêté à Alger

11 Tessa Nacer 33 ans de béni maouche Béjaïa, arrêté à Alger.

MDI