Mandat de dépôt pour Iskander et mandat d’arrêt international contre Fouad Ould Abbas

Djamel Ould Abbès
Djamel Ould Abbès

Le juge d’instruction auprès du Tribunal de Chéraga a ordonné jeudi soir la mise en détention provisoire de l’un des fils de Djamel Ould Abbas, Djamel Omar Iskander Ould Abbas avec deux autres personnes, poursuivis pour plusieurs chefs d’accusation notamment pour abus de fonction et blanchiment d’argent dans le cadre d’une bande criminelle organisée.

Tandis qu’un mandat d’arrêt international a été requis à l’encontre d’un autre fils de Djamel Ould Abbas, El Ouafi Fouad El Bachir Ould Abbas qui est en fuite, a annoncé le procureur général auprès de la cour de Tipasa dans un communiqué.

Djamel Omar Iskander Ould Abbas a comparu jeudi devant le juge, en compagnie de deux autres personnes, Bouchnaq Khelladi Abdallah et Habchi Mohamed poursuivis pour plusieurs chefs d’accusation liés essentiellement à l’abus de fonction, blanchiment d’argent dans le cadre d’une bande criminelle organisée et pour avoir bénéficié d’indus privilèges.

Une quatrième personne, est toujours en fuite, il s’agit d’un autre fils de Djamel Ould Abbas, El Ouafi Fouad El Bachir Ould Abbas et un mandat d’arrêt international a été requis à son encontre.

Après avoir auditionné les trois accusés présents, Djamel Omar Iskander Ould Abbas, Bouchnaq Khelladi Abdallah et Habchi Mohamed, le juge d’instruction a ordonné leur mise en détention provisoire au centre de rééducation et de réadaptation de Koléa.

MDI Alger

APS

Bessa, Résidence la Pinède