La justice demande la levée de l’immunité à Boudjemaâ Talaï

Boudjemaâ Talaï

Le ministère de la justice a notifié, ce mercredi, au Bureau de l’Assemblée populaire nationale (APN) d’entamer la procédure pour la levée de l’immunité parlementaire de Boudjemaâ Talaï, ex-ministre des Transports et des Travaux publics.

Le ministère a également demandé au Sénat d’entamer la procédure de levée de l’immunité parlementaire au sénateur et ex-ministre Amar Ghoul.

Le 26 mai dernier, le parquet général près la Cour d’Alger avait transmis à monsieur à la Cour suprême, le dossier d’enquête préliminaire instruite par la police judiciaire de la gendarmerie nationale d’Alger, pour des faits à caractère pénal, à l’encontre des nommés: Zaalane Abdelghani (placé en détention provisoire), Tou Amar, Talaï Boudjemaa, Ghoul Amar, Benyounes Amara, Bouazgui Abdelkader, Djoudi Karim, Bouchouareb Abdesslam, Zoukh abdelkader, Khanfar Mohamed Djamel, Sellal Abdelmalek et Ouyahia Ahmed (placé en détention provisoire) , avait expliqué le Parquet général près la Cour d’Alger.

MDI Alger

« En raison de leurs fonctions au moment des faits, les susnommés bénéficient de la règle du privilège de juridiction consacrée par le texte de cette loi », avait précisé la même source.

Bessa, Résidence la Pinède