108e session de la Conférence internationale du travail: Sidi Said interdit de participer à l’événement

industrie mécanique

Le secrétaire général de l’UGTA, Abdelmadjid Sidi Said, a été interdit de participer aux travaux de la 108e session de la Conférence internationale du travail qui se déroulera du 10 au 21 juin 2019 à Genève, à la fois au Palais des Nations et au siège de l’OIT.

Selon certaines sources d’information, le nom de Sidi Said a été supprimé de la délégation qui accompagnera le ministre du travail à cet événement. Le motif étant que Sidi Said figure parmi les personnes qui sont soumis à une interdiction de sortie du territoire national (ISTN).

Notons que le ministre du Travail, de l’Emploi et de la  Sécurité sociale, Hassan Tidjani Haddam, prend part, aujourd’hui à Genève, aux travaux de la 108e session de la Conférence internationale du travail.

Le ministre est à la tête d’une délégation tripartite de haut niveau   comprenant des représentants du gouvernement, des travailleurs et des organisations patronales. L’ordre du jour des réunions de la session comprend les rapports du directeur général, de la commission de la liberté syndicale et de la réforme interne de l’organisation, les questions issues des travaux de la Conférence internationale du travail, notamment les propositions liées aux défis et opportunités futurs du monde du travail ainsi que la méthode à suivre pour éliminer toutes formes de violence et de harcèlement auxquelles font face les travailleurs, ajoute-t-on de même source.

MDI Alger

Le ministre prononcera, mercredi, une allocution au nom de l’Algérie lors des travaux de la plénière de la conférence et aura des discussions bilatérales avec ses homologues participants à la réunion, selon le ministère du Travail.

Bessa, Résidence la Pinède