Algérie Poste : « Hawalatic », un nouveau service de transfert d’argent sans compte CCP

Hawalatic

Un nouveau service, intitulé Hawalatic (ton mandat), permettant de transférer de l’argent instantanément et sans, nécessairement, disposer d’un compte CCP, a été lancé récemment par l’opérateur public Algérie Poste.

« Hawalatic est un service de transfert d’argent instantané, simple et sécurisé, à travers un mandat électronique, et qui vient enrichir l’offre des services financiers d’Algérie Poste », a indiqué à l’APS la directrice centrale de communication, Imene Toumi.

Pour profiter de ce service, il faut se rapprocher d’un bureau postal muni d’une pièce d’identité et d’un téléphone ainsi que des coordonnées (nom, prénom et numéro de téléphone) de la personne bénéficiaire, a-t-elle ajouté.

L’expéditeur doit remplir un formulaire, disponible dans n’importe quel établissement postal et téléchargeable sur le site www.poste.dz, en s’assurant de bien renseigner son numéro de téléphone mobile ainsi que celui du bénéficiaire.

« Après avoir présenté le formulaire dûment rempli ainsi que la pièce d’identité, un reçu de paiement est remis à l’expéditeur et un SMS est envoyé instantanément, sur son téléphone mobile ainsi qu’au bénéficiaire, contenant, le numéro de référence du mandat et le code secret du transfert, et invitant le bénéficiaire à se présenter dans n’importe quel établissement postal pour retirer son argent », a-t-elle expliqué.

Pour retirer le montant reçu, le bénéficiaire doit se rapprocher de n’importe quel établissement postal déployé à travers le territoire national muni d’un justificatif d’identité, du code secret et la référence du mandat reçus par SMS ou à défaut, communiqués par l’émetteur du mandat.

Le montant minimum d’un transfert d’argent est de 1.000 DA et le montant maximum est de 200.000 DA, a-t-elle relevé.

Dans le cas où le mandat Hawalatic n’est pas retiré par le bénéficiaire dans un délai de 30 jours à compter de la date d’émission, un SMS sera envoyé à l’expéditeur pour l’aviser du non-paiement du mandat.

Dans ce cas, l’expéditeur peut se rapprocher de n’importe quel bureau postal muni d’un justificatif d’identité et le reçu de paiement, et demander le remboursement, a affirmé la responsable d’Algérie Poste, ajoutant que dépassant un délai de 24 mois, l’émetteur du mandat ne pourra plus réclamer le remboursement du montant Hawalatic.

MDI Alger

APS

Bessa, Résidence la Pinède