Mort de Kamel Eddine Fekhar : La France réagit

mort de Kamel Eddine Fekhar

La France a réagi, ce mercredi, à la mort en détention du militant des droits de l’Homme Kamel Eddine Fekhar dans un hôpital à Blida

« La France a appris avec préoccupation le décès le 28 mai 2019 de M. Kamel Eddine Fekhar, défenseur algérien des droits de l’Homme, suite à une grève de la faim. Il était emprisonné depuis le 31 mars dernier », a indiqué le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian lors d’un point de presse.

MDI Alger

« La France exprime ses condoléances à sa famille et réitère son attachement à la liberté d’expression partout dans le monde », a-t-il ajouté.

Bessa, Résidence la Pinède