Manifestation des étudiants à Alger : la police tire au gaz lacrymogène

forces de l’ordre
Casbah Tribune Photo

Les forces de l’ordre ont utilisé du gaz lacrymogène pour disperser les étudiants et les empêcher d’arriver à la rentrée du palais du gouvernement.

Surpris par la grande détermination des milliers d’étudiants venus à la marche de ce mardi, les forces de l’ordre ont répliqué avec du gaz lacrymogène pour arrêter l’avancée des étudiants à la porte du palais.

Ce gaz a provoqué l’évanouissement de certains étudiants, ce qui a nécessité l’intervention de certains volontaires pour les aider à reprendre conscience.

MDI Alger

A l’heure actuelle, la tension demeure forte au centre Alger, le fait, que la police encadre toujours l’accès à la Grande Poste et le tunnel de la faculté.

Bessa, Résidence la Pinède