Gaid Salah : la loi s’appliquera contre « tous ceux qui sont impliqués dans des complots contre l’armée »

Dans son discours d’aujourd’hui, Ahmed Gaid Salah, chef d’état-major de l’armée nationale populaire (ANP), réitère ses avertissements envers « tous ceux qui sont impliqués dans le complot contre l’Armée Nationale Populaire et l’Algérie», les menaçant de subir le même sort que «les têtes de la bande».

Lors de son deuxième jour de visite dans la quatrième région militaire, le vice-ministre de la défense, est revenu  dans une allocution prononcée devant les cadres de l’armée sur « les têtes de la bandes » qui ont  essayés de comploter contre l’ANP et agir contre les intérêts du pays.

Gaid Salah a souligné que ces personnes «ont été démasquées, ainsi que leurs actes criminels et pernicieux néfastes pour l’Algérie, sont aujourd’hui en train de subir la sanction juste et équitable qu’elles méritent par la force de la loi.»

Le chef d’état-major de l’ANP a rappelé que ça sera le sort « de tous ceux qui sont impliqués dans le complot contre l’Armée Nationale Populaire et l’Algérie, en commettant des actes criminels ». « Ceux-là même que les enquêtes persévérantes et approfondies en cours, ne manqueront pas de dévoiler dans l’avenir et seront eux aussi sanctionnés de manière juste et équitable par la force de la loi » a t-il ajouté.

S’adressant aux personnes qui ont usé de leur poste de responsabilité à des fins personnelles, Gaid Salah a mis en garde avec la plus grande rigueur « tous ceux qui ont été désignés dans des fonctions supérieures et qui, au lieu de faire en sorte que ces fonctions et postes qu’ils occupent soient une opportunité pour affirmer leur dévouement à leur Armée et à leur patrie, à travers un travail sur le terrain et productif, ils s’évertuent à mettre les avantages de leurs fonctions essentiellement au service de leurs intérêts personnels ».

MDI Alger

Le chef d’état-major de l’APN a rappelé à cet effet, que « l’Etat algérien est fort par ses lois, son peuple et son Armée, qui forment un rempart solide pour protéger cette chère patrie, des complots de ceux qui veulent, sans scrupule aucun, enliser l’Algérie dans des méandres aux conséquences inconnues».

Bessa, Résidence la Pinède