Microcrédits: Du nouveau pour les bénéficiaires

micro-crédit

Dorénavant, il est accordé aux citoyens ayant bénéficié d’un prêt au titre du micro-crédit, pour l’achat de matières premières et ayant déjà remboursé la totalité du montant du premier prêt un nouveau prêt non rémunéré, au titre de l’achat de matières premières.

Le montant du prêt non rémunéré ne saurait dépasser cent mille dinars (100.000 DA). Il peut atteindre deux cent cinquante mille dinars (250.000 DA) au niveau des wilayas d’Adrar, de Béchar, de Tindouf, de Biskra, d’El Oued, de Ouargla, de Ghardaïa, de Laghouat, d’Illizi et de Tamenghasset.

C’est ce qui ressort du Décret exécutif n° 19-137 du 23 Chaâbane 1440 correspondant au 29 avril 2019 complétant le décret exécutif n° 04-15 du 29 Dhou El Kaâda 1424 correspondant au 22 janvier 2004 fixant les conditions et le niveau d’aide accordée aux bénéficiaires du micro-crédit, et qui vient de sortir sur le journal officiel n°29.

MDI Alger

Ce décret précise aussi qu’un nouveau prêt non rémunéré, au titre de la création d’activités, destiné à l’acquisition de petits matériels et matières premières nécessaires au démarrage du projet, complétant l’apport personnel du bénéficiaire et le crédit bancaire. Le montant de ce prêt non rémunéré est fixé à 29 % du coût global de l’activité, qui ne saurait dépasser un million de dinars (1.000.000 DA) .

Bessa, Résidence la Pinède