12e vendredi de mobilisation contre le système : La grande poste est déjà pleine de monde

contestation contre le pouvoir
photo: Khaled Drareni

Pour ce 12ème vendredi consécutif de mobilisation contre le système, coïncidant avec le mois de Ramadhan, le mouvement populaire ne faiblit pas et les manifestations de ce 10 mai 2019 s’annonce grandiose, pour répondre au manoeuvres du système contre la volonté populaire.

En effet, malgré le jeûne, la chaleur, les barrages filtrants de la gendarmerie bloquant les entrées de la capitale, les manifestants ont commencé à affluer par centaines à Alger Centre, et se sont rassemblés au niveau de la Grande Poste.


Des slogans hostiles au pouvoir et appelant à l’union ont été scandés et brandis par les manifestants. Les drapeaux national et Amazigh ont été levés par les manifestants.

« Pouvoir assassin », « Gaïd Salah Dégage » « Klitout Leblad ya Saraqin » (Vous avez pillé le pays bande de voleurs). « Le blad Bladna ou ndirou rayna » (Le pays est le nôtre et c’est nous qui déciderons).


« Nous ne sommes pas prêts d’arrêter, nous sortirons chaque vendredi », « Les Algériens sont tous des frères »,

Selon le journal Liberté, les policiers présents à la Grande Poste ont tenté d’arracher à des manifestants une banderoles hostile au chef de l’armée Gaïd Salah. Mais, les manifestants ne se sont pas laissés faire.

[Photo journal Liberté]

MDI Alger

Et pour le 4ème vendredi de suite, le tunnel des facultés a été bloqué par les policiers.

 

Bessa, Résidence la Pinède